Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 04:45

La famille du Chaffault


            Les du Chaffault sont des cadets de la maison de Rezay (Rezé, près de Nantes, dans le pays de Retz). De toute ancienneté, par les documents d’archives comme par des témoignages anciens (dont la valeur est, certes, toute relative), il est affirmé que les du Chaffault sont « juveigneurs d’aîné » de Martin de Rezay. Thibault du Chaffault, arrière-grand-père de Jean du Chaffault (beau-père de Guillaume de Lespinay), se faisait appeler Thibault de Rezay dans plusieurs actes au début du XVe siècle.

Blason des Rezay

 

            Ce qui vient conforter cette tradition qui remonte aux premiers du Chaffault, c’est qu’une partie des fiefs des du Chaffault provient de l’ancien patrimoine des Rezay, lui-même issu des possessions des comtes de Nantes (mais aussi des seigneurs de Retz, comme le fief de Monceaux). Différents actes le rappellent.

Ainsi, les du Chaffault sont des cadets des Rezay. Une tradition, qui se retrouve à la fois chez les Rezay et les du Chaffault, rappelle qu’ils sont issus des Comtes de Nantes. Un acte de « commune renommée » du XVe siècle en fait état. Ces actes de commune renommée n’ont pas, de notre point de vue actuel, une valeur probante, mais à la fin du Moyen-Âge il était courant d’accepter comme preuve le « jurement » d’un certain nombre de témoins réunis par celui ou ceux qui voulaient prouver leurs droits. C’était, finalement, la partie qui réunissait le plus de témoins qui l’emportait. Ce n’était pas forcément la vérité qui sortait gagnante, mais ce système de preuve était admis et, semble-t-il, ne fonctionnait pas si mal puisqu’il y avait peu de contestations (il est vrai qu’il était difficile de contester le pouvoir du plus fort) ; il faut dire qu’il était peu utilisé…

A travers les sources disponibles, rien ne prouve que les Rezay soient un rameau cadet des Comtes de Nantes, d’où sont issus les Ducs de Bretagne, mais tout semble prouver qu’ils ont bien hérité de possessions de ces Comtes, qui les font relever directement du Duc, soit comme des gens possessionnés directement par le Duc, soit comme des parents du Duc. C’est ce qui fait dire que les Rezay descendent probablement des Comtes de Nantes par alliance avec une héritière du comté au XIe siècle.

               Les éléments qui précèdent comme ceux qui suivent proviennent d’archives. Il faut rappeler qu’une partie des archives de la branche aînée des du Chaffault a disparu en 1524 en même temps que les archives Lespinay et Marbré (les Lespinay étaient héritiers de la deuxième branche des Marbré, comme de la branche aînée des du Chaffault), lors de la saisie des biens meubles et immeubles du trésorier Lespinay, à l’occasion de leur transfert à la Chambre des comptes de Paris. La disparition lors de la révolution française des archives de la Chambre des comptes de Bretagne à Nantes n’a pas permis de retrouver d’éventuels documents provenant de cette saisie et non restitués.

La généalogie des du Chaffault est entièrement établie sur titres anciens et sur la série des dalles funéraires dont les dessins du XVIIe siècle se trouvent dans la collection Gaignières, publiés par Jean Adhémar, Gazette des Beaux-Arts, Paris, juil.-sept. 1974, t.1 (Jean Adhémar était Conservateur en chef du Cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale, professeur à l'école du Louvre et à l'université libre de Bruxelles, rédacteur en chef de la Gazette des Beaux arts). Ces dalles funéraires épigraphes sont très explicites, bien que les généalogistes actuels n’en tiennent aucun compte. Par ses alliances, la famille du Chaffault descend de la grande noblesse française :

  • -     les « grands » de Bretagne : Pont-L’Abbé, Rostrenen, Penhoët, Rougé, Rochefort, Pordic, Raguenel, Ancenis…
  • -     l’Anjou, le Poitou, l’Aquitaine : La Jaille, Thouars, Lusignan, Mauléon, Angoulême (Isabelle d’), Albret, Poitiers (Agnès de)…

 Les dalles funéraires épigraphes

            Ces dalles étaient situées dans l’église de l’abbaye de Villeneuve-lès-Nantes, « près de Nantes en Bretagne » (note sur les dessins de la collection Gaignières). Il s’agit de trois dalles, couvrant trois tombes et sept défunts : la première abrite Marie de Barnel (+1318) et Jeanne de Champcartier (+1321) ; la seconde Jean-Sylvestre (+1324) et Sylvestre du Chaffault (+1301), son père ; la troisième Sylvestre du Chaffault (+1370), son épouse Isabeau de La Jaille (+1353) et leur fils aîné Yvon.

1301 – décès de « Sevestre seigneur du Chaufault » (J. Adhémar, p.118, n°640 ; B.2565, B.N., Est., Rés.Pe 1f, f°36) ; mention sur le dessin : « Tombe proche le marche-pied de l’autel de la chapelle Sainte-Anne dans l’église de l’abbaye de Villeneuve », contenant les corps de Sevestre (+1301) et de Jehan Sevestre (+1323) ; homme en armure, armes : Lion rampant couronné, armé et lampassé.

1318 – décès au mois de novembre de « Madame Marie Dame de Barnel, femme Monsour Sevestre seigneur du Chaufault » (J. Adhémar, p.117, n°636 ; B.2935 B.N., Est., Rés.Pe 1h, f°174) ; mention sur le dessin : « Tombe de pierre au milieu de la chapelle de Sainte-Anne dans l’église de l’abbaye de Villeneuve, près Nantes en Bretagne ». Marie de Barnel était dame de Monceaux (démembrement du duché de Retz).

1321 – décès au mois de décembre de « Jehanne de Chaume-Chartier femme Sevestre seigneur du Chaufaut » (id., p.117, n°636, même dalle funéraire, même source).

1323 – décès le jour de la Trinité de « Messire Jehan Sevestre seigneur du Chaufaut » (J. Adhémar, p.118, n°640 ; même source et dalle que 1301).

13.. ( ?) – décès d’Yvon du Chaffault, fils aîné de Sevestre et d’Isabeau de La Jaille sa femme (J. Adhémar, p.153, n°849 ; B.2567, B.N., Est., Rés.Pe 1f, f°38). Cf. mention suivante.

1353 – décès d’Isabeau de La Jaille (J. Adhémar mentionne par erreur à la place d’Isabeau, sa mère Marguerite de Rochefort) : « Ci gist Ysabeau fille du seigneur de la Jaille et de dame Marguerite fille du seigneur de Rochefort et de la fille Gui Vicomte de Thouars, femme Monsour Sevestre du Chaufaut qui trespassa au mois d’octobre l’an 1353 ». Cette dalle nous donne une filiation (ignorée par les généalogistes) sur trois générations de personnages jugés importants, y compris par les du Chaffault. Source : J. Adhémar, p.153, n°849 ; B.2567, B.N., Est., Rés.Pe 1f, f°38. Le dessin mentionne : « Tombe à droite proche le mur dans la chapelle de Sainte-Anne dans l’église de l’abbaye de Villeneuve ».

1370 – décès de Sevestre du Chaufaut : « Ci gist Monsieur Selvestre du Chaufaut chevalier seigneur du Chaufaut, de Monceaux et de La Lemozinière qui trespassa le jeudi jour la Chandelor l’an 1370 » (J. Adhémar note 1371 comme date de la mort). Mêmes source et localisation que la précédente.


Généalogie simplifiée des du Chaffault 

Lors du mariage de Guillaume de Lespinay et de Marie du Chaffault, les principaux fiefs de la famille du Chaffault sont les suivants : Le Chaffault, Monceaux (pays de Retz), La Limouzinière, La Marzelle, La Sénardière (Poitou), puis Lanvaux et Auvers en Fougeray (Bretagne). Monceaux vient des Barnel vers 1290; les fiefs du Poitou viennent des Gestin en 1400; Lanvaux et Auvers viennent des Ploesquellec par Catherine de Pont-L'Abbé en 1499. En 1413, Durable Gestin a épousé en secondes noces, après le décès (ca.1412) de Thibault du Chaffault, Guillaume de Rochefort, veuf de Marguerite de La Lande. C'est Marie de Rochefort, la fille de ce dernier avec Marguerite de La Lande, morte semble-t-il en couches, qui épouse Sylvestre IV du Chaffault en 1442, âgée d'environ 30 ans.

Isabeau de La Jaille, qui épouse Sylvestre III du Chaffault vers 1349, est, rappelons-le, fille de Marguerite de Rochefort et arrière petite fille de Guy, Vicomte de Thouars, ce qui est une alliance jugée suffisamment importante pour être mentionnée sur une dalle funéraire.

 
                       K. de Rezay (1149)

Guillaume de Rezay     Haimeric de Rezay
    (1201, 1226)                  (1226)
 
Sylvestre de Rezay        Martin de Rezay
  (1247)                                
                                         
  Branche aînée                 Sylvestre           Marie de Barnel
(éteinte au XVIe s.)        du Chaffault   =   dame de Monceaux
                                (viv.1271, +1301)          (+1318)
                                            

                                          Jean            N. Raguenel
                                    du Chaffault = fille de Robin Raguenel
                                       (+1324)
                                            
                                      Sylvestre II             Agnès
                                    du Chaffault  =  de Champcartier
                                        (+1330)             (+1324)
                                            
                                     Sylvestre III    1° Marie du Bodel s.p.
                                     du Chaffault = 2° Isabeau de La Jaille (+1353)
                                        (+1370)       3° Aliette des Bouchaux
  2° ┌────────────┬───────┴──── 3° ─┐
   Yvon,               Thibault                      Jamet,
Sylvestre         du Chaffault    Durable    Sylvestre,
    s.p.             dit de Rezay = Gestin      Alain
                                  (1400)
                       Sylvestre IV          Marie
                       du Chaffault = de Rochefort
                                   (1442)
   ┌──────┬───┴─────────────┬───────┐
Bertrand     Olivier            Catherine        Guillaume,       Sylvestre
   s.a.     du Chaffault = de Pont-L’Abbé   Pierre, évêque      
                          (1481)                        (+1488)              │
                 Jean II          Anne/Agnès                           Branche de
             du Chaffault = de St-Marsault                        La Sénardière
                  (+1512)           (+ca.1538)
      ┌──────────┬─────┬─────┬──────┐
   Marie        Jeanne     Hélène    Catherine   Françoise    N. (+ jeune)
(Lespinay) (St-Geslin) (Goulaine)  (Brécel)    (Louaysel)
 


Cinq sœur du Chaffault ont été mariées par le trésorier Jean IV de Lespinay, dont quatre de son vivant. La 6e nous est inconnue. Ces mariages ont été faits dans le respect des engagements du contrat signé le 15 février 1514 entre Anne (Agnès) de St-Marsault, Jean IV de Lespinay, Jean V de Lespinay et Guillaume de Lespinay. Cependant, certains des conjoints ont dû réclamer pour se voir verser l’intégralité de la dot due et leur part d’héritage, dans la mesure où le solde des biens de la succession du Chaffault - St-Marsault n’a été restitué que fort tard aux héritiers après la saisie des biens du trésorier Lespinay en 1524.

En ce qui concerne le mariage de Jeanne du Chaffault avec Antoine de St-Geslin et celui d’Hélène du Chaffault avec Jean de Goulaine, seigneur de l’Audouinière, il s’agit d’alliances de niveau égal, homogamique, avec des chefs de branche cadette. Les alliances des plus jeunes : Catherine du Chaffault le 23 mai 1520 avec Christophe Brécel, seigneur de La Seilleraye, et Françoise du Chaffault en 1531 avec François Louaysel (Loysel) semblent être d’un niveau social moindre, hypogamique, leurs époux étant de petite noblesse et vassaux des du Chaffault. François Louaysel était fils de Guillaume et de Françoise Malaisé. Quant à Christophe Brécel, il était docteur en droit, sénéchal de Nantes puis maître des requêtes de la maison de la reine en 1524, et son gendre François Gabard (anobli en 1547) était de la paroisse de la Limouzinière (Poitou) où se trouvait un fief important des du Chaffault.

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Lespinay - dans Jehan de Lespinay et sa famille
commenter cet article

commentaires