Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 06:00

Parenté Du Chaffault

Exemples de « doubles » mariages (XV-XVIe siècles)

 

 

Jean V de Lespinay = 1° ca. 1489 Hélène de Marbré
          │                  
en 1514 Anne/Agnès de St-Marsault = ca.1500 Jean du Chaffault
                                                                                   
                                                                                    
Guillaume de Lespinay 
(né ca. 1501)  =  Marie du Chaffault (née ca. 1501)
                                                  (en
1514)

 

 

À l’occasion du mariage de Guillaume de Lespinay avec Marie du Chaffault, le père de Guillaume veuf d’Hélène de Marbré épouse la même année Anne de St-Marsault, veuve de Jean du Chaffault et mère de la mariée. Anne de St-Marsault est née au plus tôt ca. 1480, elle a donc entre 30 et 34 ans lors de son deuxième mariage, alors que sa fille et son gendre ont 12 à 13 ans. C’est un mariage « arrangé » permettant d’assurer l’éducation des enfants en bas âge des époux et d’assurer un statut et une protection à la veuve, en échange d'une alliance "hypergamique" en faveur des Lespinay (une alliance dans un milieu social plus élevé).

 

 

 

Jean I du Pont-L’Abbé = 1° en 1440 Marguerite de Rostrenen
                               
ca. 1460 Anne de Penhoët  = en 1443 Maurice de Ploesquellec
                                                                           
                                                                          

Charles du Pont-L’Abbé
(né ca. 1445)  =  Jeanne de Ploesquellec (née ca.1445)
                                                 
(ca. 1460)


À l’occasion du mariage d’Anne de Penhoët avec Jean du Pont-L’Abbé, ou peu après, la fille du premier mariage d’Anne épouse le fils du premier mariage de Jean du Pont, tous deux âgés d’environ 16 ans. Il est possible néanmoins que le cas de figure soit identique à celui de Marie du Chaffault : ce serait à l’occasion du mariage de la fille que la mère épouse le beau-père de sa fille. Comme pour le cas précédent, il y aura au moins un enfant du second mariage de la veuve, Catherine du Pont, qui épousera en 1481 Olivier du Chaffault. Les alliances sont ici "homogamiques" (entre milieux sociaux identiques).

 

 

 

Guillaume de Rochefort  = 1° ca. 1410  Marguerite de La Lande
                                  
en 1413  Durable Gestin = en 1400 Thibault du Chaffault
                                                                         

                                                                          
Marie de Rochefort
(née ca. 1412)  = Sylvestre  IV du Chaffault (né ca. 1410)
                                           
(en 1442)

 

 

Après avoir élevé la fille de son second mari, dont la 1re femme a dû mourir en couches, Durable Gestin voit celle-ci épouser le fils de son premier mariage avec Thibault du Chaffault (mort ca. 1412). Ce schéma est aussi fréquent, sinon plus, que les précédents, les deux enfants ayant été élevés ensemble par de jeunes veufs remariés en particulier pour donner une famille à leurs enfants : au lieu d’être considérés comme des demi-frère et sœur « de cœur », dont le mariage est en général évité, ils ont un statut se rapprochant de celui des « cousins » croisés, dont le mariage est autorisé. Ils se marient cependant tous deux tardivement, à environ 30 ans passés. En 1413, ils étaient trop jeunes pour se marier (entre 1 ans et 3 ans !). Il existe aussi des cas où le mariage a lieu entre le fils du veuf et la fille de la veuve, tous deux élevés au même foyer, leur statut étant aussi considéré comme identique à celui des cousins croisés. Ces pratiques matrimoniales, relativement fréquentes au XVe siècle, vont s’atténuer ensuite, l’Église catholique proscrivant les mariages « consanguins », c’est-à-dire entre parents jusqu’au 7e degré canonique (7 générations !), sauf dérogation.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Lespinay - dans Jehan de Lespinay et sa famille
commenter cet article

commentaires