Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 08:11

 

1 - Transcription dactylographiée :

 

Recommandations importantes que je crois devoir joindre à mon testament


Je veux vivre et mourir dans la foi catholique, je demande à Dieu grâce et miséricorde, je lui confie mes enfants, le priant de bénir mes dernières volontés.

Je désire partager ma fortune également entre mes trois chers enfants - mais que Jean ait le droit de choisir le lot qui lui conviendra le mieux.

Ce sera probablement la Mouée ou Buchignon, Azy étant, sauf imprévu, destiné à Jacqueline. 

Je tiens beaucoup au Bois-Nerbert, vieille terre de famille des Lespinay, où j'ai fait d'importantes améliorations qui m'ont vivement intéressé.

J'espère qu'un de mes chers enfants le conservera avec Buchignon que nous avons acheté au prix de grands sacrifices et que je leur recommande de ne jamais vendre, sauf cas de force majeure.

Si mes filles se marient au loin, je les prie instamment de s'entendre avec leur frère pour lui céder le Bois Nerbert et Buchignon, dussent-elles faire à cette idée de famille quelque sacrifice suivant en cela l'exemple de nos cousins de Rougé qui ont conservé ainsi la belle terre des Essarts.

 -  -  -

Je vous recommande, mes chers enfants, d'écouter en tout les conseils de votre bonne mère. Pour la direction matérielle et morale, elle sera aidée par mon cher cousin Armand , Vicomte de Rougé, mon meilleur parent et ami, à qui je demande instamment de guider mes enfants, et les soutenir dans la vie. A son défaut, je prie mon cher neveu, le Marquis de Vesins de le remplacer auprès d'eux. Je compte aussi sur mon cousin le Comte de Villeneuve Esclapon.

Je n'ai pas fait de politique par ambition mais par devoir, par dévouement, persuadé que l'abstention (refuge de la paresse pour un grand nombre) a été une grave erreur de notre siècle. J'ai réussi au delà de tout espoir, mais que mes enfants le sachent bien : on n'y arrive qu'avec beaucoup de persévérance, de travail, et aussi, comme moyen matériel, qu'avec beaucoup d'argent.  

Je veux parler ici, non de l'argent qui corrompt, mais de l'aumône par le travail qui relève l'homme, et sauvegarde la famille.

Mes chers enfants, je vous recommande avant tout la fidélité à Dieu, et une étroite union entre vous.

Pour votre mariage, ne sacrifiez jamais la religion d'abord, puis l'honorabilité, l'intelligence et la santé.

De plus, soyez persuadés que pour maintenir tant en Vendée qu'en Nivernais la situation que les Lespinay et les Benoist d'Azy y ont eue depuis longtemps, il vous faudra beaucoup de fortune et avec la fortune, beaucoup d'ordre, d'activité et de travail. Une situation morale et matérielle n'est pas chose acquise à tout jamais. C'est un patrimoine de famille que chaque génération doit réédifier et agrandir personnellement.

Je sais que vous serez toujours affectueux pour votre excellente mère et reconnaissants de tout ce qu'elle a fait pour vous.

Souvenez-vous qu'elle a été toute sa vie, non seulement une amie incomparable, la compagne tendre et fidèle des bons et des mauvais jours, mais encore le soutien dont j'avais absolument besoin pour maintenir, je dirais même pour élever le niveau moral de notre maison.

Cette tâche qui a guidé mon choix lors de mon mariage, et que nous avons envisagée, commentée et confiée à Dieu dès le temps de nos fiançailles, nous l'avons tous deux poursuivie notre vie entière. A vous mes chers enfants, de la continuer.

Pensez à moi dans vos prières, songez à la vive affection que je n'ai jamais cessé d'avoir pour vous, et qui aujourd'hui encore dicte ces conseils.

Servez Dieu fidèlement, soyez unis sous son regard et dans mon souvenir, aimez votre Patrie, et travaillez pour l'éternité où nous nous retrouverons un jour.

 

Mis de Lespinay

Ce 13 août 1903

 

J'ai bâti la Mouée non par vaine gloriole mais par nécessité absolue, l'ancienne habitation étant trop insuffisante. J'ai employé les ouvriers du pays - de cette façon ils ne regarderont pas le château avec envie, ils y verront l'œuvre commune et cette pensée sera un lien entre ceux que les différences sociales pourraient séparer. (Dans le parallèle entre la Mouée et Buchignon). La Mouée est un terrain de combat où il y aura toujours à lutter pour la politique. Il y faut un caractère énergique et persévérant, du jugement.


 

2 - Photocopie du document (8 pages manuscrites) :


 

 

testament Zénobe0001


testament-Zenobe0002-page-droite.jpgtestament-Zenobe0002-page-gauche.jpg

testament Zénobe0003

testament Zénobe0005 page gauche


 testament Zénobe0004testament Zénobe0005 page droite


testament Zénobe0006

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Lespinay
commenter cet article

commentaires

Groupe de parole à visée thérapeutique 14/10/2014 05:35

Je vous complimente pour votre exercice. c'est un vrai charge d'écriture. Continuez

BOURILLON 02/02/2014 20:25





Bonsoir, je suis Jérémie BOURILLON du blog « Généalogie facile » http://www.genealogie-pro.com


 


 


Je vous invite à participer à un projet qui consiste à écrire un article « votre plus belle découverte généalogique » qui sera
intégré dans un livre numérique et envoyé à mes 650 lecteurs passionnés de généalogie et promouvoir votre blog, site internet ou bien une activité liée à la généalogie. Si cela vous intéresse,
voici le lien : http://www.genealogie-pro.com/votre-plus-belle-decouverte-genealogique/


 


 


Cordialement


 


Jérémie BOURILLON