Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Documents Lespinay

Aveu du domaine de Kerguemer (puis Carguemer)

le 30 juin 1431 (Parchemin, Arch.Loire Atl., E 336).

 

C’est l’un des documents les plus anciens concernant les Lespinay de Plessé et la première signature connue d’un Lespinay.

Bien que signé par Jean II de Lespinay, il s’agit d’un aveu du domaine de Carguemer fait par un dénommé Perrot Guischard. Jean II de Lespinay signe soit comme témoin soit comme représentant des intérêts de la dame de la Perchette [1] et de sa femme Guillemette du Guiniou (voir dossier 7, Guiniou), à la suite de la signature du notaire Nicolas Fevrier. Sa signature est suivie du terme « passe » et d’une griffe en « 8 » fréquente en particulier chez les hommes de loi, ce qui a permis à certains historiens d’affirmer qu’il était lui-même notaire. C’est le seul document connu où un Lespinay de Plessé signe de cette façon, ce qui ne suffit pas à prouver une profession déterminée mais, plutôt, une formation de juriste.

            A la lecture de l’ouvrage de la Marquise de Lespinay sur « Jehan de Lespinay le Trésorier » qui cite ce document en page 38, on pouvait croire, à tort, que l’aveu avait été fait par Jean II, alors que le domaine de Carguemer ne sera acheté qu’à la fin du siècle par son petit-fils Jean IV de Lespinay, une fois devenu trésorier de Bretagne. En réalité, l’auteur voulait insister sur l’importance de la signature de Jean II de Lespinay, intervenant dans un aveu qui ne le concerne pas, de même que Jean III (ou son fils Jean IV) signe comme témoin le reçu d’un prêt au duc de Bretagne fait entre autres par des gens de Plessé, les Parageau, en 1465 [2].

            Ce document est transcrit ici, en restituant dans la mesure du possible les mots abrégés, car il décrit les biens dont 60 ans plus tard Jean IV de Lespinay, trésorier de Bretagne, fera l’acquisition. Nous avons mis en italique les noms propres pour faciliter la lecture. Le document est annoté en couverture : « Aveu de Kerguemer. Lespinay - adueu de Carquemer a Fresnay –1431 ». Il est aussi annoté par des mains (écritures) différentes en marge. Le nom du domaine mentionné dans le document est « Kerguemer » et en marge on trouve (de mains plus récentes) : Carguemé, Carguemer.


Source : Mise de Lespinay, Jehan de Lespinay..., 1937, p.37.


Première note en marge : « adueu de Carguemer rendu a Fresnay a foy hommage et rachapt auecq un [peu lisible sur la photocopie]... »

« Sachent tous que par nostre court de Tremar a Plesse cest comparu endroit pardeuant nous personnelment estably Perrot Guischard de Kerguemer parroissien de Plesse sesubmettant et deffait sesubmest par son serment auecqs touz et chacun ses biens aux destroit juridiction seign.et obbeissance de notre dicte court qu----- adtout ce qui ensuist lequel cognut et confessa, cognoist et confesse tenir de noble et peussent seigneur le sire de Fresnay en ses fez et seigneurie en la parroisse de Plesse a foy et hommage et arachat quant le cas y aueidra les heritages et deuoir led.taulx renten. et revenues contenus cy qui seus euers presentes Premier le hebregement et domaine de Kergmer et ses mesons courtilz clostures rapparten. auquel apresent demeurt ledit Guischart contenant celuy hebregement auecqs sond--- domaines tant en terres arables non arables prez boays landes garennes q.aultrement quatre vigns journelx de terre ou environ sis icelles choses entre le chemin saulnier dune part et lestangc de laumonnerie de Rouset daultre et entre le rouesel de Beguenecte le chemin qui vait de Rouset a Redon et le moulin avent de laumonnerie dunes et aultre part Item un tenement nomme letenement de Henleix plante en boys sis preix le breil de Fresnay contenant celuy tenement trante journalx de terre ou environ sis entre le breil de Fresnay dune part et le vallaye de Papinduaye dune part et terre q. tient Johnet ------ du dit  -----. Item vignt sols un tuillot dauoine menue et une gelme de rente que luy doibt par chacun an Guillaume Cherdeport faid au terme daougst ouyct solz de rente au terme de noel seix soulz et ledit tuillot et un denier de rente et ledit tuillot et ladite gelme de rente et au terme de lamykaresme seix solz de rente pour cause det.tau---- heritages q. ledit Cherdeport tient dudit Guischart en ladite tenue de Henleix. Item cinq solz de rente q. luy doibt par chacun an Johnet Potin a cause de ladite tenue de Henleix said est troys solz  de rente au terme daougst et au terme de noel ydous soulz de rente. Item dous solz dous deniers de rente q. ly doibt par chacun an au terme daougst Johnet Potin de la HauteVille acause dune piecze de terre sise a la HauteVelle sur un pre sis a Tresuart entre lat. quardaye dun part [5 derniers mots rayés]. Item une piecze de pre nommee Larsilhaye comptant troys hommees de pre ou environ sise celle piecze de pre a Tresuart entre lat. quardaye dun part et terre firet a Guillaume demoril--- daultre et entre le pre buhel [?] et le pre ---- piecze de dun et autres parties. Item quatre solz seix deniers de rente q. ly doibt par chacun an Riallen du Roux au terme daougst et au terme de noel un denier de coustume un tuillot dauoine menue une gelme de rente. Item une ferule et hommage q. doibt--- quant le cas y avient Perrot Lucas et sa femme par cause delle sur et par cause d un fe et tenement nomme le tenement de Labougetaye quilz tiennent de luy a foy hommage et a rachat quant le cas y avient quel tenement est en la frarie de Laguiguenaye. Item q. ly doibt de rente par chacun an Johnet Bodin sur le ferl ---- au terme de nouel un denier de costume et un tuillot dauoine menue et au terme daougst sur celuy fe renty sept deniers de rente. Item ly doibt Bodin sur le fe de la chastegneraye au terme de nouel un denier de costume un tuillot de auoine menue. Item Prigent du Roux et ledit Johnet Bodin audit terme de noel un denier de costume et un tuillot dauoine menue de rente. Item ledit Riallen du Roux et Jehan Bodin de latousche pour le fe Geffroy Robin audit terme de noel un denier de costume et un tuillot de auoine menue de rente. Item Jehan du Roux et famme sur le fe nenty audit terme de nouel un denier de costume et un tuillot dauoine menue de rente au terme daougst sur ledit fe sept deniers de rente. Item Chs. Fretillet sur le fe Geffroy Robin au terme daougst quatre deniers audit terme de nouel un denier de costume et un tuillot dauoine menue de rente. Item Johnet Potin de Troullay Johnet Channel et ses consors sur le fe Prier audit terme de nouel un tuellot dauoine menue de rente Guillaume Ouaisel sur le tenement de la Praudaye au terme daougst dous deniers maille de rente et au terme de nouel dous deniers maille de rente et un tuillot dauoine menue Guillaume Chardeport sur son hebregement. Item aupres le hebregement es landes de Lancé le droit et usage aluy apartenant de fauchage toutes fois requetes q. le peult fere par luy ou aultres ou nom de lun et es demorans oudit hebregement de Kerquemer aueucqs le pasturage des bestes qui sont oudit hebregement ou mectarie diceluy a pasturer pestre esdites landes toutesfois et quantes que les demourans oudit hebregement ou mectaerie les y vouloit fere conduire et mener a pestre et pasturer et sont scises celles landes entre le rouessel de Baguenecte d une part et le chemin par lequel lon vait de Rouset a Redon. Item cognut ledit Perrot tenir dudit sire de Fresnay et soubz ladicte chastellenie en la paroesse de Guenroit en la frarie de Meleneuc afoy, hommage et arachat comme dit est trante soulz et dous gelmes de rente q. ly doibuent par chacun an sur le fe Dougloy Joulniet [Pulniet] et tan-- Perrot Malarit Johnet Regnard et leurs consorts es termes daougst de nouel et demykaresme sauoir au terme daougst quinze solz au terme de nouel deiz solz et dous gelmes et au terme de lamykaresme cinq soulz de rente aueucqs dous journees de bien nommee Haye a estre faicte par les dessus diz ou aultres ou nom deulx homme puissant adite fere par chacun samedi dent lan neuff et pasturages flouris par raeson et a cause desquelles choses dessus dictes ledit Perrot Guischart cognut et confessa debuoir audit sire de Fresnay la foy hommage et le rachat quant le cas y avendra Et en oultre cognut et confessa debuoir audit sire sur et par cause des dictes costumes et tuilloz q. ly doibuent lesdiz Cherdeport Johannet Bodin et Prigault du Rox Riallen du Roux Johnet Bodin de la Tousche Perrot Oren Johnet du Rox Thomas Fretillet Johannet Potin et ses consorts Guillaume Hamon et ses consorts Guillaume Ouaisel par chacun an au terme daougst cinq solz de rente et nommez Menger et au terme daougst deiz tuilloz dauoine menue et un aultre ladite foy hommage et rachat et ladite avame et rente comme dit est par ledit Perrot Guischart cognut et confessa debuoir audit sire de Fresnay faire droit et obeissance comme en tel cas apartient. Item Johnet Malarit dous deniers maille de rente sur une piece de pre scise entre le bouays du Rox et la chaucee de Q--reny. Item Perrot Feurier Guillaume Feurier troys deniers sur le courtil dessurs la doue. Item Perrot Roaud un denier sur le courtil de la doue Guillemette Roaud veuffue de deffunct Mas de la Ripuiere cinq deniers sur le courtil de sur la doue Perrin Jarnier et ses consorts troys soulz sur le fe Gougeon au terme daougst Jehan Robin de Flay sur autre q. tient entre le village de Flay troys soulz Guillaume Cherdeport et Perrot son frere sur certains heritages preix de leur hebregement sept soulz et par cause des dictes choses dessus dictes est tenu ledit Guischart en obeir comme homme pour seigneur en tel cas et le jura tenir par son serment et a sa requeste par le jugement de notre dicte court y fut juge et condempne Donne tesmoygn sauff notre droit et lam---y le scel estably es comtraz de notre dicte court le penultieme jour du moys de juign l an mil quatre cens trante un an.»

                                                Nicolas Feurier passe

                                                Jehan de Lespinay passe


[1]  Un Guischard est seigneur de La Perchette à la fin du XVe siècle. Il y a donc une parenté probable entre la dame de La Perchette, mère de Guillemette du Guiniou, et les Guischard.

[2]  Les Parageau ont aussi des liens avec les Lespinay, puisque par une alliance du Guiniou ils sont devenus (co)seigneurs du Guiniou vers 1450.

Partager cette page

Repost 0
Published by